Sténose du canal lombaire

STENOSE DU CANAL LOMBAIRE

Traitement médical ? Ostéopathie ? Chirurgie?

Rhumatologie: Alors que chez l adulte jeune , c est surtout la sciatique par hernie discale qui provoque des douleurs lombaires et des membres inféreurs , passé 50 ans la sténose du canal lombaire en devient une des causes les plus fréquentes. Avec le vieillissement , la colonne vertébrale subit un processus dégénératif plus ou moins rapide qui se manifeste en particulier par de l’arthrose , principale responsable du rétrécissement ou sténose du canal lombaire.

Entourée du fourreau étanche de la dure mère, baignant dans le liquide céphalo rachidien, la moelle épinière descend dans le canal rachidien forme par l’empilement des vertèbres. Comme elle se termine à la première vertèbre lombaire, la sténose du canal lombaire ne peut pas l’abîmer. Mais elle peut comprimer plus ou moins le faisceau des nerfs qui cheminent dans le canal avant d’aller innerver les membres inférieurs et le bassin.

D’où des symptômes caractéristiques qui aident au diagnostic de cette sténose du canal lombaire: son signe typique, c’est la claudication: après quelques minutes de marche, une douleur des jambes apparaît et impose l’arrêt. La douleur disparaît alors, pour réapparaître peu après la reprise de la marche. Rétréci durant la marche, le canal lombaire s’élargit au repos. Autre manifestation, le signe dit du caddie: la douleur disparaît quand on pousse un chariot de courses, parce que courber le dos en avant suffit à ouvrir ce canal.

Avec l’âge l’arthrose génère des excroissances osseuses sur les vertèbres (becs de perroquets), les articulations et les ligaments vertébraux augmentent de volume, les disques vertébraux se bombent…d’où un diamètre réduit du canal lombaire, favorisant la compression ou l’étirement des racines nerveuses et la douleur. C’est donc principalement une pathologie du sujet âgé, sauf chez ceux qui sont nés avec un canal lombaire étroit.

Les douleurs se manifestent par des douleurs lombaires et des crampes, des fourmillements, des sensations de brûlure et souvent au dessus du genou, parfois une sensation de faiblesse des membres qui limitent de plus en plus le périmètre de marche. Comme l’explique le pr guigui dans 5 a 10% des cas seulement il y a aussi des signes neurologiques comme une discrète paralysie de l’orteil. Plus rarement encore une compression des nerfs de la queue de cheval peut être a l origine d une paralysie de la jambe et d’insuffisances urinaires ou anale. Seul ce syndrome est une urgence à opérer. Dans les autres cas un traitement kiné et plus particulièrement facia ostéo est à préconiser. L’ostéopathe est particulièrement formé et habilité à vous aider à ouvrir ce canal de manière douce et durable.

Le diagnostic

le diagnostic qui se fait sur les symptômes cliniques est confirmé par l iRM( il y en a plusieurs a Nantes) qui permet aussi d’écarter d autres causes. Plus le canal lombaire est étroit plus les risques de douleur augmente. Mais le diagnostic ne se fait jamais sur l’imagerie seule. A 80 ans, presque tout le monde a de l’arthrose qui rétrécit le canal lombaire. Or tous les octogénaires n’en souffrent pas. De plus il n y a pas de corrélation franche entre le diamètre du canal lombaire et la douleur ressentie. Pas de raisons de s’inquiéter a la seule vue d une radio. On n’opère pas une image précise le chirurgien.

Le traitement

Le traitement , avant tout fonctionnel, vise a augmenter le périmètre de marche plus encore qu’à réduire la douleur. Il s’agit d abord de préserver l’autonomie de ces patients agés. Une personne qui ne peut pas marcher plus de 10 min est très handicapée dans sa vie quotidienne.Les médicaments antidouleur comme le paracétamol et les anti inflammatoires pris juste avant la marche permettent d’augmenter ce périmètre de marche. Mais le vrai traitement de cette sténose c’est la rééducation par votre kiné et votre ostéopathe.

Pas de commentaire